« L'extrusion est un art. À partir du matériau d'origine, on produit une bulle énorme par l'interaction de l'air extérieur, de l'air intérieur et de l'air évacué. Il faut aussi réagir en fonction de la température. Il faut de la patience et beaucoup de doigté jusqu'à ce que la bulle de plastique atteigne l'épaisseur requise et une qualité parfaite.

J'adore ce travail, j'adore cette machine. Lorsque tu arrives à la manier correctement, c'est indescriptible.

J'ai commencé il y a 5 ans chez RKW Petersaurach comme mécanicien auxiliaire. Depuis trois ans, je suis chef d'équipe. Mon chef me l'a proposé car j'ai les connaissances requises et que je gère bien l'aspect humain. Chez RKW, tout est pris en charge, et pas seulement les finances. Les chefs ouvrent les portes et contribuent au développement des employés. Si on le souhaite et que l'on a ce qu'il faut, on peut aller loin dans cette entreprise.

Je suis né en Turquie. Mes parents sont venus s'installer en Allemagne quand j'étais encore petit. Le respect est un mot très important dans la culture turque, c'est donc pour moi un concept évident. Encore maintenant, je ne fumerai jamais en présence de mon père. Sans respect et savoir-vivre, envers les jeunes et les plus vieux, on ne peut pas travailler. J'aime bien écouter les autres et parler des sujets qu'ils abordent.

Depuis 2,5 ans, je travaille sur le nouveau site de RKW en Égypte. Nous sommes venus à dix d'Allemagne. Chacun a apporté ses compétences. Nous avons pu réparer et adapter les machines et commencer l'exploitation au Caire. Dans une deuxième étape, nous avons formé les collègues égyptiens sur la manipulation des machines. La troisième étape est de garantir les normes de qualité élevées. J'ai beaucoup appris, j'ai collecté de nouvelles expériences, et je parle désormais l'arabe. Tous les deux ou trois mois, je passe 3 semaines de vacances à la maison. À la fin de l'année, je reviendrai à Petersaurach. »